Recette #9: Bûche La Pistacheraie

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Neuvième recette de la Pistacheraie, notre bûche mascotte: une alliance pistache griotte qui réunit deux produits addictifs: la pistache et la cerise amarena. Sur fond de biscuit dacquoise pistache, une mousse à la pistache cache un double insert de compotée de cerises griottes et amarena et une autre épaisseur de dacquoise moelleuse et parfumée. Le tout a une structure matelassée et est recouvert de poudre de pistache verte et serti de pistaches.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En bouche, une bûche avec un goût de pistache très prononcé sous différentes formes et textures… Egalement une combinaison pistache griotte qui fonctionne très bien, avec en plus le goût de l’amarena. La dacquoise est un biscuit parfait pour ce type de bûche mousseuse, excellente en bouche et pas du tout sèche. Ce biscuit est par contre très fragile, il faut le manipuler avec précaution pour ne pas le déchirer.

De la pistache sous quatre formes pour cette bûche

De la pistache sous quatre formes pour cette bûche

Au final, cette recette demande un peu de matériel et de temps, mais en s’organisant, rien d’impossible. Faites la crème anglaise, et le biscuit la veille. Mettez la crème anglaise au frais et filmez votre biscuit au contact. Le jour J, tout sera prêt à être utilisé, sans devoir attendre un refroidissement. Préparer également la veille la compotée de cerises de manière à pouvoir la congeler en tube (cf photos) et la manipuler facilement pour en faire un insert.

Temps: Préparation et cuisson 2H, repos 4H ou plus, décor et démoulage 20 min.
Niveau: Complexe (bonne maîtrise du temps avec quelques préparations à faire idéalement la veille). Matériel requis: gouttière à buche 30 centimètres, feuille de structure matelassée, rhodoïd, fouet, congélateur.
Matériel recommandé: spatule coudée, maryse, batteur électrique, thermomètre, mixeur plongeant.
Proportions: env. 10 parts pour un dessert
Ingrédients spécifiques: cerises griottes, cerises amarena, pistaches vertes, poudre de pistache verte (chez Labo & Gato) , pâte de pistache, gélatine.
Prix: 15€ environ pour ces quantités. Comptez davantage si vous achetez votre pâte de pistaches

Recette
A faire la veille:
1) Dacquoise pistache
2) Crème anglaise
3) Compotée de cerises griottes et amarena

A faire le jour même:
4) Crème chantilly
5) 2)+4)= Crème bavaroise pistache
6) Montage
7) Décor

Feuille de structure matelassée

Feuille de structure matelassée recoupée aux bonnes dimensions

Les gouttières à bûche sont disponibles dans tous les magasins de cuisine, mais je trouve que les métalliques à une trentaine d’euros sont trop chères pour ne faire que 2 ou 3 buches par an. Pour un usage « amateur », je vous recommande plutôt celles en plastique de Cook Shop, qui vend également cette feuille de structure matelassée ou capitonnée. Le tout est lavable et réutilisable plusieurs fois.

1) Dacquoise pistache

Première étape, le biscuit dacquoise, qui peut être réalisé la veille. Il s’agit plus ou moins du même principe que le biscuit joconde, mais avec moins d’oeuf. L’appareil ne comporte que des blancs, au travers de la meringue que l’on incorpore dans les poudres. Nous proposons ici une version de dacquoise pistache, inspirée de la recette de l’Académie de Versailles disponible en ligne avec:

La poudre de pistache utilisée pour la recette

La poudre de pistache utilisée pour la recette

– 50g Poudre de pistache
– 150g Poudre d’amande
– 220g Sucre glace
– 40g Pâte de pistache (maison, voir la recette n°7)
– 50g Eclats de pistache

– 240g Blancs d’oeufs
– 80g Sucre semoule

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tamiser ensemble les poudres de fruits secs et le sucre glace.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En parallèle, monter une meringue avec les blancs et le sucre semoule. Commencer par mettre un tiers du sucre dans les blancs à température ambiante et fouettez à vitesse moyenne. Au fur et à mesure que la meringue évolue, ajoutez le sucre restant puis battez à pleine vitesse pour la serrer au bec d’oiseau.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ajoutez maintenant la pâte de pistache sur la meringue.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Puis les poudres.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et enfin les éclats de pistaches:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mélangez délicatement à la maryse en coupant la pâte à partir du centre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A la spatule, étalez cet appareil sur une plaque de cuisson munie d’une feuille de papier de cuisson. Etalez le biscuit sur 4 à 5mm.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au final, vous devez obtenir une plaque de four entière.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Faites cuire dans un four à 170°C pendant 20 à 25 minutes. Ouvrez le four pendant quelques secondes deux ou trois fois lors de la cuisson, cela permettra au trop plein de vapeur de ne pas trop faire gonfler le biscuit.
Démoulez à l’envers comme une décalcomanie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le biscuit obtenu a un bon goût de pistache, est fondant à l’intérieur et plus sec sur l’extérieur.
Filmez le au contact pour fixer l’humidité et réservez le en attendant le montage de la bûche.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

2) Crème anglaise

La crème anglaise servira de base à la réalisation du bavarois pistache qui donnera corps à la bûche.
Rien de difficile, il faut la cuire jusqu’à ce qu’elle nappe la cuiller, ou jusqu’à 85°C si l’on dispose d’un thermomètre. On peut également la réaliser la veille et la réserver au frais.

– 6 jaunes d’oeufs
– 50cl de lait demi-écrémé
– 1 gousse de vanille bourbon
– 100g sucre semoule

Gratter l’intérieur de la gousse de vanille et le mettre sur les jaunes d’oeufs.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Placer les gousses évidées dans le lait que l’on portera à chauffer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Blanchir les jaunes d’oeufs avec le sucre, puis verser la moitié du lait chaud dans les oeufs, bien fouetter et replacer le tout avec le reste du lait. Retirer les gousses à ce moment-là.
Faire cuire jusqu’à ce que la crème anglaise nappe la cuiller. Sortir du feu et réserver au frais après avoir filmé le tout.

3) Compotée de cerises griottes et amarena

Cette compotée servira à réaliser l’insert de la bûche. Il nous faudra deux inserts et il est aussi recommandé de les préparer la veille afin de pouvoir les congeler sans problème, pour une manipulation plus facile le jour J. Il vous faut tout d’abord réaliser deux tubes de 30cm de long et d’environ 2cm de diamètre avec du rhodoïd et du scotch.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour les ingrédients:
– 400g de griottes surgelées (chez Sicoly pour les notres)
– 80g de sucre semoule
– 150g d’amarena et de leur sirop
– 3 feuilles de gélatine

Placer les griottes dans une casserole.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les recouvrir du sucre et les chauffer jusqu’à légère ébullition. Elles vont rendre beaucoup de jus. Ajouter alors les amarena et leur sirop, et prolonger la cuisson durant quelques minutes en remuant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Incorporer ensuite hors du feu la gélatine réhydratée. Passez un coup de mixer plongeant rapidement, pour garder des morceaux de cerises.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A la poche à douille, remplissez vos tubes de rhodoïd dans un plat pour éviter de mettre du jus partout.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Placez le tout au congélateur jusqu’au lendemain.

4) Crème chantilly

A faire le jour même.

– 25cl de crème à 35% de MG
– 25g de sucre glace

Avec de la crème froide, placée quelques minutes au congélateur, montez une chantilly ferme au batteur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

5) Crème bavaroise

Pour la réaliser, nous allons utiliser la crème anglaise refroidie que l’on va gélifier et parfumer à la pistache. Elle sera ensuite additionnée de la chantilly qui vient d’être réalisée, pour créer une texture mousseuse.

– Crème anglaise selon proportions de la recette
– Crème chantilly «  » «  »
– 60g de pâte de pistache (ici maison)
– 5cl de crème entière
– 3 feuilles de gélatine

Pour commencer, détendre la pâte de pistache dans la crème entière et mettre le tout à chauffer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A chaud, incorporer la gélatine réhydratée et bien fouetter.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sans attendre, incorporer cette préparation à la pistache dans la crème anglaise et bien remuer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Incorporer ensuite un tiers de la chantilly et mélanger à la maryse en coupant délicatement.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Incorporez ensuite le restant de chantilly et mélangez pour obtenir une mousse homogène.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

6) Montage de la bûche

Détaillez des bandes dans votre biscuit dacquoise: une de la largeur et de la longueur de la gouttière et une de dimensions plus petites (par exemple 28cm de long et 8cm de large pour une gouttière de 30 de long et 10 de large).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sortez vos inserts du congélateur.
Assurez vous qu’il reste la place dans votre congélateur y placer ensuite la gouttière à bûche.
Dans la gouttière munie de la feuille de structure, commencez par couler un petit tiers de la mousse à la pistache.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Placez ensuite le premier insert à la griotte/amarena après avoir retiré le rhodoïd.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Coulez ensuite un tiers de la mousse bavaroise pour recouvrir l’insert.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Placez maintenant le petit biscuit dacquoise en l’enfonçant un peu dans la mousse

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Puis, le second insert à la cerise.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Recouvrez enfin du dernier tiers de mousse pistache et lissez à la spatule.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Placez enfin le biscuit dacquoise sur le dessus et réservez le tout au congélateur pour au moins 4h.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

7) Démoulage et décor

Démoulez délicatement la bûche de la gouttière. Elle viendra avec la feuille de structure.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Retirez ensuite la feuille de structure et appréciez le côté matelassé.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Placez la bûche sur une semelle en carton doré. Appliquez de la poudre de pistache au contact.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Insérez ensuite des pistaches vertes entière dans les trous du « matelas », et une cerise amarena à chaque extrémité.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Finissez avec des éclats de pistaches vertes sur la tranche de la bûche.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Placez au réfrigérateur au moins deux heures avant de servir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Patron

Buche La Pistacheraie

19 réflexions sur “Recette #9: Bûche La Pistacheraie

  1. Je viens de découvrir votre blog via « la Cuisine de Bernard »… voilà donc un nouveau lieu de perdition… cette bûche est à tomber ! Il va falloir que je m’y colle, pas pour ce soir (trop tard !) mais bientôt !
    Nathalie

  2. moi aussi je viens juste de découvrir votre blog à travers la cuisine de bernard ,mercie pour cette recette j’ai adoré

  3. Pingback: Recette #14: Le cake pistache-griotte | La pistacheraie

  4. cela fait un an que je « louche » sur cette buche !! Je me procure la gouttière et la structure matelassée (je la trouve sublime, enfin le rendu !), et je m’y colle… Il faut que je la fasse avant le 31 !

      • comme d’hab… je m’y prends au dernier moment… et je regarde à l’instant sur les sites pour la structure… rupture de stock !! Mais quelle gourde je fais !… si toutefois je ne trouve pas la structure pour les fêtes, je pense que je la ferai tout de même dans un moule plus classique !
        Merci encore Patron, et passez de bonnes fêtes de fin d’année !
        Nathalie

  5. Je l’ai faite !!!! Youpiiiiii ! Nous l’avons dégustée le 24 au soir… franc succès ! Même si : je n’avais pas trouvé le moule et la structure, je n’avais pas pensé au rhodoïd (je me suis débrouillée avec du « cel’o frais » et une grande feuille bristol… du coup le cylindre était un peu moins régulier !)… et enfin, j’avais les cerises amarena mais pas les griottes… j’ai donc mis des framboises !… j’ai trouvé que c’était bon….
    Le biscuit Joconde ; j’adore !
    En tout cas, même si je n’ai pas tout fait dans les règles de l’art, je suis très contente du résultat !

  6. Un grand merci pour cette recette particulièrement bien détaillée que je viens de tester ! Elle a fait l’unanimité pour ce repas de Noël .Je la garde dans mes recettes préférées …

  7. Pingback: Recette #23: La tarte cerise-pistache | La pistacheraie

  8. Pingback: Recette #24: Sablé(s) fraises-rhubarbe | La pistacheraie

    • Pour les éclats, pas grand chose, à vue de nez 50g suffisent. Pour la poudre, je dirais entre 50 et 100g. Difficile de tomber juste, mais je pense qu’avec 100g de chaque, vous serez tranquille !😉

  9. J’ai fait cette bûche pour le réveillon et elle était vraiment au top, merci beaucoup pour la recette!
    J’ai simplement mis 4,5 feuilles de gélatine et c’était tout à fait convenable (J’avais été échaudée par une autre bûche où la crème était restée sur le matelassematelassé).
    Pour la décongélation prévoir au moins 4 heures, 2 c’est trop court…d’autant que les restes se sont très bien tenus après une nuit au frigo!

    Ps:Comment puis-je poster une photo?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s